Philacanada - Arthur Meighen - 5 cents 1961 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Arthur Meighen - 5 cents 1961

Arthur Meighen - 5 cents 1961 - Timbre du Canada

Arthur Meighen 1961 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 35 560 000
  • Date d'émission : 19 avril 1961
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 12
  • Scott : #393

Valeur des timbres Arthur Meighen - 5 cents 1961

La valeur d'un timbre de Arthur Meighen - 5 cents 1961 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
Arthur Meighen - 5 cents 1961 0.02 $ 0.04 $ 0.07 $ 1.20 $
VGFVF
Arthur Meighen - 5 cents 1961 0.06 $ 0.07 $ 0.12 $
VGFVF
Arthur Meighen - 5 cents 1961 0.11 $ 0.13 $ 0.24 $

Description

Arthur Meighen, qui allait devenir premier ministre du Canada, naquit dans le comté de Perth, en Ontario, en 1874. Il fréquenta le St. Mary's Collegiate et l'Université de Toronto, puis enseigna dans une école secondaire. Il commença à étudier le droit à Winnipeg, en 1898. Reçu au barreau en 1903, il exerça le droit à Portage-la-Prairie jusqu'en 1915. Dès son entrée aux Communes, en 1908, M. Meighen fut reconnu comme un brillant orateur, à l'esprit vif et pénétrant. Il devint solliciteur général en 1913, secrétaire d'État en 1917, puis ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de coalition. M. Meighen joua un rôle d'envergure durant la première guerre mondiale. Son talent et son énergie le portèrent aux premiers rangs de son parti, si bien que, Sir Robert Borden s'étant retiré, il devint premier ministre le 10 juillet 1920.

Après la défaite du gouvernement de coalition en 1921, M. Meighen passa à la tête de l'opposition, où son habileté dans les débats, sa vigueur, son esprit analytique, en firent une des figures dominantes du Parlement. Redevenu premier ministre le 29 juin 1926, à la suite des controverses les plus aiguës que le pays ait connues en matière constitutionnelle, il fut défait par une voix au Parlement. Aux élections générales de septembre, son parti était battu. M. Meighen quitta alors la vie politique et se fit une très belle carrière dans la finance. En 1932, il était nommé sénateur et chef du gouvernement à la Chambre haute. Il démissionna en 1941 pour retourner à la politique active. Peu après, toutefois, il se retira de la vie publique et se consacra aux affaires et à la rédaction de deux ouvrages, «Overseas Addresses» et «Unrevised and Unrepented: Debating Speeches and Others». Il est mort le 5 août 1960. Par le rôle qu'il a joué dans la création des Chemins de fer nationaux et dans l'adoption de la Loi de 1917 concernant le service militaire, par son opposition à l'Alliance anglo-japonaise, par l'oeuvre qu'il a accomplie à la Commission hydro-électrique de l'Ontario et par la part qu'il prit, avec M. Mackenzie King et le vicomte Byng, alors gouverneur général, aux controverses d'ordre constitutionnel de 1926, M. Meighen a laissé sa marque dans notre histoire.

Origine du visuel

Conçu par Harvey Thomas Prosser
Portrait gravé par Yves Baril
Lettrage gravé par Donald J. Mitchell

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.