Philacanada - Église - 6 cents 1970 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Église - 6 cents 1970

Église - 6 cents 1970 - Timbre du Canada

Église 1970 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 28 380 000
  • Date d'émission : 7 octobre 1970
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 12
  • Scott : #528

Valeur des timbres Église - 6 cents 1970

La valeur d'un timbre de Église - 6 cents 1970 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
Église - 6 cents 1970 0.03 $ 0.06 $ 0.09 $ 1.30 $
Église - 6 cents 1970 - Strip of 4 (Scott #524 à #528) (#528a) 0.75 $ 1.10 $ 1.40 $ 4.50 $
VGFVF
Église - 6 cents 1970 0.08 $ 0.10 $ 0.13 $
Église - 6 cents 1970 - Strip of 4 (Scott #524 à #528) (#528a) 0.75 $ 1.10 $ 1.40 $
VGFVF
Église - 6 cents 1970 0.15 $ 0.20 $ 0.26 $
Église - 6 cents 1970 - Strip of 4 (Scott #524 à #528) (#528a) 1.50 $ 2.10 $ 2.70 $

Erreurs et variétés

Strip of 4 (Scott #524 à #528) - Église - 6 cents 1970

Description à venir.

Description

La fête de Noël, telle que la conçoivent les enfants de moins de treize ans au Canada, s'exprime dans douze dessins ravissants que les Postes canadiennes ont choisis parmi des dizaines de milliers qui leur sont parvenus à l'occasion du concours qu'elles avaient organisé pour obtenir des dessins de timbres-poste sur ce thème. Le choix de 1970, comme Année internationale de l'éducation, ajoute encore plus d'intérêt à la reproduction de dessins, conçus par des enfants, sur les timbres de Noël du Canada. C'est vers la mi-novembre de 1969 qu'on avait annoncé ce concours. Le temps était bien choisi, car il permettait aux enfants de mieux exprimer «ce que Noël représentait pour eux», en se fondant sur les souvenirs et les impressions qu'ils avaient recueillis de cette période de fête, toujours pleine de magie pour la jeunesse. La collaboration des ministères de l'Éducation, dans tout le Canada, a allégé le poids du travail administratif, et nous savons également gré aux directeurs des galeries d'art et aux enseignants de l'aide qu'ils ont bien voulu nous accorder dans le choix préliminaire des dessins. Quelque quarante à cinquante tableaux et dessins ont été transmis à Ottawa par chacun des jurys nationaux étalis à la Galerie d'art de Vancouver, à la Galerie d'art d'Edmonton, à la Galerie «Norman Mackenzie» de Régina, à la Galerie d'art de Winnipeg, à la Galerie d'art de l'Ontario, à Toronto, au Musée des Beaux-Arts de Montréal, à la Galerie «Owens» d'art de Fredericton, au Collège d'art de la Nouvelle-Écosse à Halifax, à la Galerie d'art de la Confédération et au Centre artistique et culturel de Saint-Jean, à Terre-Neuve. Le choix final, parmi cinq cents oeuvres environ que l'Administration centrale des Postes a reçues à Ottawa, et qui a été établi par le Conseil consultatif de l'esthétique des Postes, s'est porté sur douze dessins au pinceau ou au crayon. Ces dessins ont été fidèlement reproduits sur des timbres-poste. Les figurines de cinq cents ont été établies d'après des dessins présentés par Lisa Wilson (8 ans), de Kamloops, en Colombie-Britannique; Donna Niskala (9 ans), de Macrorie, dans la Saskatchewan; Anthony Martin (5 ans), de Marius, au Manitoba; Dwayne Durham (7 ans), de Fort Erie, en Ontario, et de Manon Lecompte (9 ans) de Laprairie, au Québec. Sur les timbres de six cents figurent des dessins exécutés par Jean Pomperleau (8 ans), de Saint-Paul, en Alberta; Janet McKinney (8 ans), de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick; Nancy Whatley (10 ans), d'Armdale, en Nouvelle-Écosse; Joseph MacMillan (12 ans), de Summerville, dans l'Île-du-Prince-Édouard, et Eugène Battacharya (7 ans), de Saint-Jean, à Terre-Neuve. Sur le timbre de dix cents figure un dessin de Corrine Fortier (10 ans), de Saint-Léon, au Manitoba, et sur celui de quinze cents un dessin de Janis Dojcak (10 ans), de Flin Flon, au Manitoba. En plus du grand plaisir de voir leurs dessins reproduits sur des timbres de leur pays, ces enfants ont reçu du ministère des Postes des cadeaux intéressants, dont l'un est un voyage, tous frais payés, qui leur permettra de visiter Ottawa, leur capitale nationale. La beauté, si simple et naturelle, des oeuvres de ces enfants de talent prouve d'une façon irréfutable qu ce concours spécial a stimulé l'imagination et le désir de collaborer inné en eux et les a encouragés à participer de bonne heure aux afaires de leur pays. Qu'ils aient si brillamment répondu à l'invitation ne peut que nous donner une vive satisfaction.
Canada. Ministère des Postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1970.

La fête de Noël, telle que la conçoivent les enfants de moins de 13 ans au Canada, s'exprime dans 12 dessins ravissants que les Postes canadiennes ont choisis parmi des dizaines de milliers qui leur sont parvenus à l'occasion du concours qu'elles avaient organisé pour obtenir des dessins de timbres-poste sur ce thème. Le choix de 1970, comme Année internationale de l'éducation, ajoute encore plus d'intérêt à la reproduction de dessins, conçus par des enfants, sur les timbres de Noël du Canada. C'est vers la mi-novembre de 1969 que les Postes avaient annoncé ce concours. Il permettait aux enfants d'exprimer ce que Noël représentait pour eux, en se fondant sur les souvenirs et les impressions qu'ils avaient recueillis de cette période de fête. Quelque 40 à 50 tableaux et dessins ont été transmis à Ottawa par chacun des jurys nationaux étalis à la Galerie d'art de Vancouver, à la Galerie d'art d'Edmonton, à la Galerie Norman Mackenzie de Régina, à la Galerie d'art de Winnipeg, à la Galerie d'art de l'Ontario, à Toronto, au Musée des Beaux-Arts de Montréal, à la Galerie Owens d'art de Fredericton, au Collège d'art de la Nouvelle-Écosse à Halifax, à la Galerie d'art de la Confédération et au Centre artistique et culturel de Saint-Jean, à Terre-Neuve. Le choix final, parmi 500 oeuvres environ que l'Administration centrale des Postes a reçues à Ottawa, et qui a été établi par le Conseil consultatif de l'esthétique des Postes, s'est porté sur 12 dessins au pinceau ou au crayon. Ces dessins ont été fidèlement reproduits sur des timbres-poste.

Les figurines de 5 cents ont été établies d'après des dessins présentés par Lisa Wilson (8 ans), de Kamloops, en Colombie-Britannique; Donna Niskala (9 ans), de Macrorie, dans la Saskatchewan; Anthony Martin (5 ans), de Marius, au Manitoba; Dwayne Durham (7 ans), de Fort Erie, en Ontario, et de Manon Lecompte (9 ans) de Laprairie, au Québec. Sur les timbres de 6 cents figurent des dessins exécutés par Jean Pomperleau (8 ans), de Saint-Paul, en Alberta; Janet McKinney (8 ans), de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick; Nancy Whatley (10 ans), d'Armdale, en Nouvelle-Écosse; Joseph MacMillan (12 ans), de Summerville, dans l'Île-du-Prince-Édouard, et Eugène Battacharya (7 ans), de Saint-Jean, à Terre-Neuve. Sur le timbre de 10 cents figure un dessin de Corrine Fortier (10 ans), de Saint-Léon, au Manitoba, et sur celui de 15 cents un dessin de Janis Dojcak (10 ans), de Flin Flon, au Manitoba. En plus du grand plaisir de voir leurs dessins reproduits sur des timbres de leur pays, ces enfants ont reçu du ministère des Postes des cadeaux intéressants, dont l'un est un voyage, tous frais payés, qui leur permettra de visiter Ottawa, leur capitale nationale.

Origine du visuel

D'après un dessin de Joseph MacMillan
Conçu par Allan Robb Fleming

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.