Philacanada - Jeanne Mance, 1606-1673 - 8 cents 1973 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Jeanne Mance, 1606-1673 - 8 cents 1973

Jeanne Mance, 1606-1673 - 8 cents 1973 - Timbre du Canada

Jeanne Mance, 1606-1673 1973 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 24 312 500
  • Date d'émission : 18 avril 1973
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 11
  • Scott : #615

Description

Jeanne Mance, première infirmière laïque à s'installer en Nouvelle-France, fut la fondatrice de l'Hôtel-Dieu de Montréal et la cofondatrice de cette ville. Ses nombreux titres, couronnement des oeuvres de toute une vie de labeur, constituent le témoignage d'une personnalité remarquable, l'une des belles figures de l'histoire canadienne. Née le 12 novembre 1606 à Langres en Champagne (France), Jeanne Mance était la deuxième d'une famille de douze enfants. Elle perdit sa mère à vingt ans et devint, aux côtés de sa soeur aînée, le soutien de son père et la responsable de l'éducation de ses jeunes frères et soeurs. x Les enfants ont grandi et Jeanne Mance allait disposer de plus de temps pour vaquer aux oeuvres de charité. C'est tout probablement au cours de ces années de bienveillance que Jeanne Mance se dévoua pour la première fois comme garde-malade. Ce fut à la suite de la lecture des Relations qu'elle songea à consacrer sa vie aux colons de la Nouvelle-France. Elle devint membre de la Société Notre-Dame de Montréal et, assurée de l'appui financier de madame de Bullion, elle s'embarqua pour l'Amérique le 9 mai 1641. Le sieur Paul de Chomedey de Maisonneuve était aussi de ce voyage. Le début d'une très grande aventure s'annonçait: la fondation et l'affermissement de Ville-Marie, la création et l'administration d'un hôpital dans des conditions extrêmement périlleuses, des travaux considérables, des peines et des démarches d'un côté et de l'autre de l'Atlantique. Le but de Jeanne Mance était avant tout de servir "les pauvres malades Sauvages et Français de la colonie". La première infirmière laïque en ce nouveau monde fit preuve d'un dévouement inlassable au chevet des malades et surtout des blessés de guerre, même ennemis. L'Hôtel-Dieu de Montréal fut fondé à l'automne 1642, année d'arrivée de Jeanne Mance à Ville-Marie. Toutefois, on ne construisit l'hôpital proprement dit qu'en 1645. Ce bâtiment de bois mesurait soixante pieds de long sur vingt-quatre de large. Jeanne Mance s'occupa elle-même, en 1658, du recrutement des infirmières pour son hôpital, en l'occurrence les Hospitalières de Saint-Joseph de La Flèche. Outre sa tâche d'hospitalière, Jeanne Mance fut l'économe, la gérante de la colonie montréalaise dont elle contribua à assurer la survivance. En effet, à trois reprises, ses énergiques décisions ont permis de sauvegarder non seulement Ville-Marie et son hôpital, mais aussi le Canada tout entier. Elle n'hésita pas à affronter les difficultés de la traversée pour préserver l'oeuvre laborieusement commencée. Elle alla donc en France tantôt pour rassurer et regrouper les Associés, tantôt pour obtenir du renfort et des capitaux ou encore pour veiller à la substitution de la Compagnie de Saint-Sulpice à la Société Notre-Dame. Jeanne Mance avait su retenir la sympathie des habitants de Ville-Marie alors qu'elle participait activement à la vie quotidienne de la colonie. Le 18 juin 1673, elle mourut à l'Hôtel-Dieu, l'hôpital qu'elle avait fondé quelque trente ans auparavant.
Canada. Ministère des Postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1973.

Origine du visuel

Conçu par Raymond Bellemare
D'après une peinture de L. Dugardin

Oeuvre original

L. Dugardin, « Jeanne Mance », vers 1865
Musée des Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal, Montréal, Québec

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.