Philacanada - John George Diefenbaker, 1895-1979 - 17 cents 1980 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » John George Diefenbaker, 1895-1979 - 17 cents 1980

John George Diefenbaker, 1895-1979 - 17 cents 1980 - Timbre du Canada

John George Diefenbaker, 1895-1979 1980 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 24 850 000
  • Date d'émission : 20 juin 1980
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 13.5
  • Scott : #859

Description

John G. Diefenbaker naît à Neustadt (Ontario) le 18 septembre 1895. En 1903, son père, que les médecins envoient vivre dans les Prairies pour des raisons de santé, s'installe avec sa famille dans la région qui deviendra bientôt la Saskatchewan. John Diefenbaker sert sous les drapeaux pendant la Première Guerre mondiale. Blessé, il est renvoyé chez lui: il peut donc poursuivre ses études. Il est reçu au barreau de la Saskatchewan en 1919. La même année, il établit à Wakaw une étude qu'il transférera à Prince Albert en 1924. Dès son plus jeune âge, Diefenbaker prend l'injustice en horreur. Il écrira plus tard que l'idée du pauvre traité comme un être à part, de l'ouvrier qui n'est rien de plus qu'un numéro lui répugnait. Selon lui, nous ne pourrons jamais faire du Canada un pays uni si la discrimination contre des Canadiens loyaux, peu importe leur origine, y a libre cours. Jeune avocat, il met en pratique les principes qu'il préconise. Au risque de devenir impopulaire, il défend deux commissaires d'école accusés d'avoir autorisé l'usage du français comme langue d'enseignement. Il inspire beaucoup de respect aux Métis du nord de la Saskatchewan, car c'est «un homme expressif, pétulant et plein de verve qui prend la défense des infortunés comme des riches, des Indiens comme des Blancs. Il a aidé les Métis quand personne d'autre ne voulait le faire, et c'est ce qui compte le plus.» Il rédige un projet de déclaration canadienne des droits pendant qu'il pratique à Wakaw. Diefenbaker est depuis longtemps fasciné par la politique. Néanmoins, il doit briguer les suffrages cinq fois avant d'être élu à la Chambre des communes en 1940. En 1942, il se présente comme candidat à la tête du parti conservateur, dans l'intention de faire connaître son point de vue sur le «néo-canadianisme». Il accède au leadership du parti en 1956 et l'année suivante, à la grande surprise de ses adversaires, il devient le chef du premier gouvernement conservateur élu depuis 1935. En qualité de Premier ministre du Canada, il est d'avis qu'un gouvernement qui ne favorise pas l'égalité des chances et le droit à la citoyenneté et au bien-être pour tous n'a pas sa raison d'être. C'est dans cette optique qu'il nomme le premier gouverneur général francophone du Canada depuis 1760, la première ministre, le premier ministre de descendance ukrainienne, la première ambassadrice du Canada et le premier sénateur d'origine indienne. Il donne force de loi à la Déclaration canadienne des droits, accorde le droit de vote aux Indiens et instaure la traduction simultanée à la Chambre des communes. Il voit dans le Nord une contrée encore vierge vers laquelle le Canadien moyen peut se tourner pour satisfaire sa soif d'exploits et d'aventures. Après la défaite de son gouvernement en 1963, John Diefenbaker se démet de ses fonctions de Premier ministre. Il meurt en 1979, en plein coeur des préparatifs d'une autre session parlementaire. Le timbre à l'effigie de John Diefenbaker est l'oeuvre de Bernard Reilander, graphiste d'Ottawa. Il s'est inspiré de photographies prises du temps où John Diefenbaker était Premier ministre. La reproduction en taille-douce de l'oeuvre de M. Reilander, de couleur bleu foncé, a été réalisée par Yves Baril.
Canada. Ministère des Postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1980.

Origine du visuel

Conçu par Bernard N.J. Reilander
Portrait et lettrage gravé par Yves Baril

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.