Philacanada - Les forces navales - 34 cents 1985 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Les forces navales - 34 cents 1985

Les forces navales - 34 cents 1985 - Timbre du Canada

Les forces navales 1985 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 18 700 000
  • Date d'émission : 8 novembre 1985
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 13.5 x 13
  • Scott : #1075

Description

La Marine royale du Canada a été créée en 1910, pendant la course aux armements navals que se livraient l'Angleterre et l'Allemagne. Par cette décision, le Parlement canadien estimait qu'il aidait à assurer « la sécurité du commerce, la protection de l'Empire et la sauvegarde de la paix mondiale ». La Marine royale commença par concentrer ses forces dans les eaux européennes, pour parer à l'expansion de la marine allemande, entre 1880 et 1906. Peu à peu, le rôle de la Marine en eaux canadiennes dut être assuré par les vaisseaux du ministère de la Marine et des Pêcheries. En 1902, le Premier ministre sir Wilfrid Laurier exprima son intention de créer une marine canadienne. Ce ne fut toutefois qu'au moment de la crise du Dreadnought, en 1906-1908, que les circonstances favorisèrent la réalisation de cette idée. Les cuirassés britanniques du type dreadnought avaient alors une puissance de feu inégalée. Cependant, la marine allemande se mit aussitôt à construire des navires de capacité comparable. Il devint clair que les Allemands rejoindraient vite les Anglais dans ce domaine et, lorsque l'Allemagne réussit à produire ses cuirassés à un rythme plus rapide que l'Angleterre, des pressions accrues s'exercèrent sur les dominions pour qu'ils prêtent main-forte à la mère patrie. Le débat qui eut lieu, à ce moment-là, au Parlement canadien mit en lumière de profondes divergences d'opinion. Certains insistaient pour que le Canada donne de l'argent afin d'aider les Britanniques à construire encore plus de dreadnoughts. D'autres favorisaient la création de ce que leurs ennemis appelaient avec mépris une « machine de fer-blanc », composée de petits navires semblables à ceux qui protégeaient les pêcheries. D'autres encore, rappelant la guerre des Boers, prétendaient que la création d'une marine canadienne pousserait le pays à intervenir dans tous les conflits de la Grande-Bretagne. Quoique ces différends contribuèrent sûrement à la défaite des Libéraux, lors de l'élection de 1911, le gouvernement de sir Wilfrid Laurier réussit tout de même à faire adopter la Loi du service naval. Cette loi reçut l'assentiment royal le 4 mai 1910. Le 21 octobre de cette même année, le premier navire de guerre de la Marine royale du Canada, un vieux croiseur britannique, le Niobe, entrait dans le port d'Halifax. Le timbre de la Marine est l'oeuvre de l'illustrateur William Southern et du graphiste Ralph Tibbles, tous deux de Toronto. Il représente des marins de trois époques différentes: un second maître-cannonier du HMCS Niobe, un officier en duffel-coat durant la Deuxième guerre mondiale, ainsi qu'une recrue en tenue de sortie estivale.
Société canadienne des postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1985.

Origine du visuel

Conçu par Ralph Tibbles
D'après une illustration de William Southern

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.