Philacanada - L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971

L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971 - Timbre du Canada

L.J. Papineau, 1786-1871 1971 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 13 900 000
  • Date d'émission : 7 mai 1971
  • Imprimeur : British American Bank Note Company
  • Dentelure : 12.5 x 12
  • Scott : #539

Valeur des timbres L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971

La valeur d'un timbre de L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971 0.03 $ 0.06 $ 0.09 $ 1.10 $
VGFVF
L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971 0.03 $ 0.06 $ 0.09 $
VGFVF
L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971 0.06 $ 0.11 $ 0.17 $

Erreurs et variétés de la communauté

#TitreSource
#69 L.J. Papineau, 1786-1871 - 6 cents 1971 - Timbre du Canada - Double rouge -

Description

Le rôle de porte-parole et de défenseur de la communauté canadienne-française que joua Louis-Joseph Papineau au cours de sa vie en fait une des grandes figures de l'histoire du Canada. Il eut tôt fait de faire sa marque à l'Assemblée législative du Bas-Canada où il fut élu en 1809. Il fut nommé Orateur de l'Assemblée en 1815, poste qu'il occupa pendant la majeure partie des 20 années suivantes. Il dirigea le parti canadien-français dans la lutte pour la réforme constitutionnelle qui dura jusqu'à la rébellion de 1837. Pour Louis-Joseph Papineau, né en 1786, la politique constituait un devoir pénible, un fardeau qui le tenait loin des siens et de son lieu de retraite à sa seigneurie de Montebello. Il avait abandonné sa profession d'avocat peu de temps après la fin de ses études et fut sans occupation jusqu'à ce qu'on lui demande de se présenter comme député au Parlement.

C'est Papineau qui fut l'initiateur des 92 Résolutions de 1834 dans lesquelles il exposait les griefs de son peuple et revendiquait un nouveau système électoral. Ce fut sa dernière tentative, avant 1837, en vue d'obtenir une réforme par les voies constitutionnelles. Cette année-là, il fit la tournée des comtés ruraux afin d'obtenir l'appui de la population et de préconiser le boycottage des importations. Le déroulement des événements fut cependant trop rapide pour que le boycottage ait lieu, et l'insurrection armée qui s'ensuivit échoua. Il retourna à la vie publique en 1847, mais il avait perdu de son prestige. Encouragé par sa femme et ses anciens commettants, il siégea à l'Assemblée comme oppositionniste isolé jusqu'à sa retraite en 1854. Il est mort en 1871 et il est reconnu comme le père d'une lignée de défenseurs des Canadiens français dont un des plus remarquables fut son petit-fils Henri Bourassa.

Origine du visuel

Conçu par Laurent Marquart
D'après un dessin de Robert Auchmuty Sproule
Portrait gravé par George Arthur Gundersen

Oeuvre original

Robert Auchmuty Sproule, « Louis-Joseph Papineau », 1832

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.