Philacanada - Loyalistes - 10 cents 1934 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Loyalistes - 10 cents 1934

Loyalistes - 10 cents 1934 - Timbre du Canada

Loyalistes 1934 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 3 000 000
  • Date d'émission : 1 juillet 1934
  • Imprimeur : British American Bank Note Company
  • Dentelure : 11
  • Scott : #209

Valeur des timbres Loyalistes - 10 cents 1934

La valeur d'un timbre de Loyalistes - 10 cents 1934 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
Loyalistes - 10 cents 1934 1.60 $ 3.20 $ 5.30 $ 15 $
Loyalistes - 10 cents 1934 - Imperforate - Pair (#209a) - - - -
VGFVF
Loyalistes - 10 cents 1934 5.10 $ 10 $ 20 $
Loyalistes - 10 cents 1934 - Imperforate - Pair (#209a) 510 $ 690 $ 1 000 $
VGFVF
Loyalistes - 10 cents 1934 10 $ 20 $ 41 $
Loyalistes - 10 cents 1934 - Imperforate - Pair (#209a) 890 $ 1 200 $ 1 800 $

Erreurs et variétés

Imperforate - Pair - Loyalistes - 10 cents 1934

Description à venir.

Description

Le Canada a commémoré le 150e anniversaire de la fin de la vague d'immigration au Canada des Loyalistes de l'Empire-Uni en émettant un timbre-poste spécial de 10 cents le 1er juillet 1934, jour de la Fête du Dominion, qui était une journée bien choisie. À la fin de la guerre de l'Indépendance américaine, de nombreux habitants des États-Unis d'Amérique nouvellement créés sont demeurés loyaux à la Couronne britannique et ont donc décidé d'émigrer au Canada. Ce mouvement s'est amorcé à peu près à l'époque de l'évacuation de Boston par le général Howe, en mars 1776. Cependant, l'immigration en masse des Loyalistes au Canada n'a pas commencé avant l'évacuation de New York par les Britanniques, en 1783. Au printemps et à l'été 1784, la grande majorité des Loyalistes qui se trouvaient dans les limites de ce qui est aujourd'hui la province de Québec sont déménagés dans le Haut-Canada, qui est maintenant la province d'Ontario. Beaucoup se sont installés le long de la baie de Quinte et même jusqu'à Niagara. L'afflux de Loyalistes dans ce qui est devenu le Nouveau-Brunswick s'est soldé par la colonisation de cette province et sa séparation de la Nouvelle-Écosse.

Dans la vignette centrale, sur un fond de hachures croisées, se détache la sculpture d'une famille composée du père, de la mère et de deux enfants, vêtus des costumes de la période révolutionnaire. Les frères March de Teddington, en Angleterre, ont créé cette ouvre d'art connue sous le nom de monument des Loyalistes de l'Empire-Uni. Cette sculpture se trouve devant le palais de justice de Hamilton (Ontario), encadrée par les arbres de Prince's Square. On voit, à gauche du dessin central, une « Britannia » et, à droite, un Mohawk; ces figures sont toutes les deux surmontées de l'Union Jack et d'une couronne. La Britannia est censée personnifier l'Empire britannique et montrer l'allégeance des Loyalistes d'origine britannique à l'Empire; le Mohawk rappelle le rôle joué dans les migrations loyalistes par ces Amérindiens qui ont choisi de demeurer loyaux aux Britanniques.

Origine du visuel

D'après une sculpture de Sydney March
Conçu par Robert Bruce McCracken

Oeuvre original

Sydney March, « United Empire Loyalists » Prince's Square, Hamilton, Ontario

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.