Philacanada - McGee - 5 cents 1927 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » McGee - 5 cents 1927

McGee - 5 cents 1927 - Timbre du Canada

McGee  1927 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 20 349 000
  • Date d'émission : 29 juin 1927
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 12
  • Scott : #146

Valeur des timbres McGee - 5 cents 1927

La valeur d'un timbre de McGee - 5 cents 1927 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
McGee - 5 cents 1927 0.60 $ 1.20 $ 2.40 $ 75 $
McGee - 5 cents 1927 - Imperforate - Pair (#146a) - - - -
VGFVF
McGee - 5 cents 1927 0.75 $ 1.50 $ 3.00 $
McGee - 5 cents 1927 - Imperforate - Pair (#146a) 53 $ 75 $ 86 $
VGFVF
McGee - 5 cents 1927 1.50 $ 3.00 $ 6.00 $
McGee - 5 cents 1927 - Imperforate - Pair (#146a) 80 $ 110 $ 130 $

Erreurs et variétés

Imperforate - Pair - McGee - 5 cents 1927

Description à venir.

Description

En réaction au sentiment répandu en faveur de l'émission d'une série de timbres représentant quelques-uns des principaux hommes d'État du Canada, le Ministère a préparé 3 timbres-poste spéciaux entre février et juillet 1926. Les illustrations renferment les portraits des honorables Thomas D'Arcy McGee, sir Wilfrid Laurier, sir John A. Macdonald, Robert Baldwin et sir Louis Lafontaine. Cependant, ces timbres n'ont pas été émis avant l'année suivante, année du jubilé de diamant de la Confédération. Ils ont été émis le 29 juin 1927, soit à la même date que la série sur la Confédération.

Portrait de l'honorable Thomas D'Arcy McGee, né en Irlande en 1825, il a émigré aux États-Unis tôt dans sa vie; il y est devenu journaliste. Plus tard, il est allé exercer les fonctions de chroniqueur parlementaire à Londres. Bien qu'il eut d'abord été fortement antibritannique, il a changé d'opinion et prôné la fidélité au régime britannique. En 1857, il est venu au Canada et, en 1858, est entré au Parlement, où il a favorisé l'union des provinces britanniques de l'Amérique du Nord. En 1862, il est devenu un ministre du Cabinet et a assisté à la naissance de la Confédération. Il a été assassiné le 6 avril 1868, à Ottawa, alors qu'il rentrait chez lui après une session de la Chambre des communes.

Origine du visuel

Portrait gravé par Elie Timothée Loizeaux
D'après une photographie de William James Topley

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.