Philacanada - Nouveau-Brunswick, 1784-1984 - 32 cents 1984 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Nouveau-Brunswick, 1784-1984 - 32 cents 1984

Nouveau-Brunswick, 1784-1984 - 32 cents 1984 - Timbre du Canada

Nouveau-Brunswick, 1784-1984 1984 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 19 200 000
  • Date d'émission : 18 juin 1984
  • Imprimeur : British American Bank Note Company
  • Dentelure : 13.5
  • Scott : #1014

Description

Le Nouveau-Brunswick prit naissance en 1784. En 1763, la Grande-Bretagne obtint officiellement de la France le territoire aujourd'hui connu sous le nom de Nouveau-Brunswick. Cette région, tout comme l'Île-du-Prince-Édouard, faisait alors partie de la Nouvelle-Écosse, et elle connut une colonisation lente malgré le retour d'exil de certains Acadiens. Le calme y aurait sans doute régné pendant de nombreuses années, n'eût été du déclenchement de la Guerre d'indépendance américaine. Lorsque la défaite de la Grande-Bretagne apparut inéluctable, de nombreux Américains qui avaient combattu en faveur de la Couronne ou l'avaient soutenue d'une façon quelconque se rendirent compte qu'il leur faudrait fuir. Au fur et à mesure que le conflit perdait de son intensité, un nombre de plus en plus élevé de ces loyalistes décidèrent d'aller fonder pour eux-mêmes une nouvelle province au nord. Toutefois, ils ne voulaient pas se retrouver sous le contrôle du gouvernement colonial d'Halifax, qu'ils redoutaient grandement. Beaucoup d'entre eux avaient presque tout perdu et croyaient que des gens au nord s'étaient montrés sensibles à la cause des rebelles et que la guerre leur avait profité. Ils étaient en outre mécontents des terres qui leur étaient offertes dans les environs d'Halifax; par contre, la vallée de la rivière Saint-Jean exerçait sur eux beaucoup plus d'attrait. Plusieurs responsables militaires britanniques accordèrent leur appui à la colonisation le long de la rivière, espérant pouvoir ainsi protéger cette route stratégique reliant le Québec et l'Atlantique. Par conséquent, environ 14 000 loyalistes - un échantillon représentatif de la population américaine - s'installèrent dans la région qui constitue aujourd'hui le Nouveau-Brunswick. Entre temps, leurs alliés à Londres s'employaient à convaincre le gouvernement britannique de diviser la Nouvelle-Écosse et de créer une province loyaliste distincte. En 1784, les Britanniques y consentirent. Le Nouveau-Brunswick allait devenir l'une des provinces fondatrices du Canada en 1867. Aujourd'hui, la province est un rappel des efforts des Indiens, des Français, des Anglais et de tous les autres groupes de colons qui ont contribué à son essor. Depuis l'arrivée des premiers colons dans la vallée de la rivière Saint-Jean, le Nouveau-Brunswick a connu une longue tradition maritime. Le dessin du timbre, réalisé par Peter Dorn de Kingston en Ontario, évoque cette tradition par la reproduction de galères inspirées du drapeau et des armoiries de la province. Le timbre combine gravure sur acier et photogravure. Le pli Premier jour porte un dessin de la fleur emblématique du Nouveau-Brunswick, la violette cucullée (viola cucullata), réalisé dans le style des botanistes du XIXe siècle. La flamme d'oblitération reprend les armoiries de la province.
Société canadienne des postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1984.

Origine du visuel

Conçu par Peter Klaus Dorn

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.