Philacanada - Poêle à bois - 64 cents 1983 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Poêle à bois - 64 cents 1983

Poêle à bois - 64 cents 1983 - Timbre du Canada

Poêle à bois 1983 - Timbre du Canada
Image : Société canadienne des Postes

Caractéristiques

  • Quantité : 64 650 000
  • Date d'émission : 8 avril 1983
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 12 x 12.5

Description

Les nouveaux timbres courants de moyenne valeur, tout comme ceux de faible valeur √©mis en 1982, illustrent des objets de patrimoine, qui repr√©sentent divers aspects de la vie au Canada au cours des XVIIIe et XIXe si√®cles. Le timbre de 0,37 $ illustre une charrue, symbole de l'agriculture. Le timbre de 0,48 $ montre un berceau et celui de 0,64 $, un po√™le. Ces deux derniers refl√®tent la vie de famille et rendent hommage aux Canadiennes de cette √©poque, femmes dont la contribution √† l'√©tablissement des Europ√©ens au Canada est souvent n√©glig√©e. Les Am√©rindiennes, par exemple. Ont jou√© un r√īle indispensable dans la traite des fourrures, qui a donn√© naissance au commerce, puis √† la colonisation, dans de nombreuses r√©gions du pays. Elles paraient les fourrures, faisaient des mocassins et des raquettes, participaient √† la fabrication des cano√ęs et faisaient office d'interpr√®tes et de professeurs de langues. En outre, elle p√™chaient le poisson, r√©coltaient le riz et faisaient le pemmican et le sucre d'√©rable dont elles approvisionnaient les traiteurs de pelleteries qu'elles emp√™ch√®rent parfois de mourir de faim. Ce sont encore des Am√©rindiennes qui transportaient tout le mat√©riel lors de l'exp√©dition de Samuel Hearne √† la rivi√®re Coppermine. Elles ch√©rissaient la traite des fourrures parce qu'elle leur apportait des biens de fabrication europ√©enne qui simplifiaient leur travail. Les pionni√®res venues d'Europe surent, pour leur part, s'adapter √† une dure besogne, √† un environnement hostile, √† la solitude et √† l'isolement. Par leur travail, elles ont contribu√© √† l'√©dification du Canada que nous connaissons aujourd'hui. Pour faire face aux difficult√©s de la vie, Catherine Parr Traill leur sugg√©rait, dans un guide qu'elle publia √† leur intention au XIXe si√®cle, de conserver une attitude positive et de ne pas ¬ęn√©gliger ces petits ornements du foyer qui ajoutent de la gaiet√© m√™me √† la plus humble demeure.¬Ľ Elle √©num√©rait les comp√©tences qu'une femme devait acqu√©rir et qui allaient de la cuisson de l'√©cureuil √† la fa√ßon de faire sortir un enfant d'une maison en flammes. Elle estimait toutefois que le travail et les sacrifices en valaient la peine parce qu'√† son avis, le Canada √©tait ¬ęle pays de l'espoir¬Ľ. Les timbres courants de moyenne valeur ont √©t√© dessin√©s par Jean-Pierre Beaudin et Jean Morin, qui ont √©galement sign√© les timbres de faible valeur. Les objets repr√©sent√©s sur ceux de moyenne valeur illustrent trois √©l√©ments essentiels de la vie des pionniers au Canada: le travail de la terre, l'√©ducation des enfants et le chauffage des maisons, √©tant donn√© la rigueur du climat. Les auteurs ont utilis√© la m√™me technique, image en deux tons, que pour les timbres de faible valeur. Les riches mais d√©licates couleurs de fond √©voquent les humbles moyens d'existence des pionniers.
Société canadienne des postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1983.

Origine du visuel

Conçu par Jean Morin
Conçu par Jean-Pierre Beaudin

Présentement sur Ebay (Advertising)

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Partager cette page :

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.