Philacanada - Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963

Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963 - Timbre du Canada

Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 1963 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 27 820 000
  • Date d'émission : 5 mai 1963
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 12
  • Scott : #410

Valeur des timbres Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963

La valeur d'un timbre de Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963 0.02 $ 0.04 $ 0.07 $ 1.10 $
VGFVF
Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963 0.04 $ 0.06 $ 0.11 $
VGFVF
Sir Casimir Stanislaus Gzowski, 1813-1963 - 5 cents 1963 0.08 $ 0.11 $ 0.21 $

Description

Bien qu'il ait été l'une des figures prédominantes de son époque, sir Casimir est relativement inconnu de nos jours. Cet homme, qui a été l'ami de plusieurs Pères de la Confédération, a non seulement participé étroitement à la vie militaire du Canada, mais également à l'activité technique et éducative du pays. C'est en 1853 qu'il formait en collaboration avec sir Alexander Tilloch Galt, Luther Holton et sir James Macpherson, la société d'entrepreneurs qui construisit le chemin de fer Grand-Tronc entre Toronto et Sarnia. À lui revient aussi le mérite d'autres réalisations : l'établissement des plans du pont international qui enjambe la Niagara, l'élargissement du canal Welland et plusieurs autres projets techniques exécutés au Canada de 1850 à 1890. Né à St-Pétersbourg (maintenant Léningrad) en Russie le 5 mars 1813, sir Casimir était le fils d'un noble Polonais de la région de Minsk. Dans sa jeunesse, il prit part à l'insurrection polonaise, fut capturé, puis emprisonné pendant deux ans. À sa libération en 1834, il avait l'alternative de rentrer en Pologne ou d'émigrer vers les États-Unis. Comme le premier choix signifiait la mort, il se rendit au Nouveau Monde. Après un bref séjour aux États-Unis, il entrait au Canada sous l'égide de sir Charles Bagot.

Outre son activité professionnelle au Canada, il contribua à la fondation du collège Wycliffe, et il fut le premier président de la Commission du parc de Niagara Falls. Le tracé de la promenade qui orne ce parc est de lui. Premier président de l'Ontario Jockey Club, il a fait partie pendant 20 ans du conseil d'administration de l'Université de Toronto. Il fut également l'un des fondateurs et premiers présidents de la Canadian Society of Civil Engineers, devenue plus tard l'Engineering Institute of Canada. Pour consacrer les services qu'il avait rendus dans le domaine du génie et de l'éducation, sir Casimir était créé en 1890 Chevalier commandeur de l'Ordre de St-Michel et St-Georges. Outre son titre d'aide-de-camp de la reine Victoria, sir Casimir a également détenu un grade dans le Corps canadien du génie. L'Oeuvre de sir Casimir continue de vivre au Canada. Son influence se prepétue grâce à la Coupe Gzowski offerte aux compétitions de l'Association canadienne du tir à la carabine, et à la médaille Gzowski adjugée par l'Engineering Institute of Canada. Le timbre a été émis pour commémorer un grand Canadien d'origine polonaise dans l'espoir qu'il tirera de l'oubli l'apport immense d'un homme remarquable à de grandes réalisations.

Origine du visuel

Conçu par Ephrum Philip Weiss
Portrait et scène gravés par Yves Baril
Lettrage gravé par Donald J. Mitchell

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.