Philacanada - Type Samson 0-6-0 - 37 cents 1983 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Type Samson 0-6-0 - 37 cents 1983

Type Samson 0-6-0 - 37 cents 1983 - Timbre du Canada

Type Samson 0-6-0 1983 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 9 710 000
  • Date d'émission : 3 octobre 1983
  • Imprimeur : Ashton-Potter Limited
  • Dentelure : 12.5 x 13
  • Scott : #1001

Description

Comme le milieu de la présente décennie marquera le centenaire de la pose du dernier crampon de la voie ferrée transcontinentale et le cent cinquantième anniversaire du premier chemin de fer canadien, la Société canadienne des Postes a décidé de lancer une série de timbres consacrés aux trains. Il s'agit de la suite de la série illustrant les transports au Canada, commencé en 1975 avec les navires, suivis des avions. Les timbres rappelleront l'époque où le train était « une image de l'homme, une tradition, le jouet suprême et le véhicule le plus solennel - après le corbillard - qui marque les époques de la vie ». La première ligne canadienne, la « Champlain and St. Lawrence », fut inaugurée le 21 juillet 1836. Ce jour-là, la Dorchester, locomotive importée d'Angleterre, fit, attelée à deux voitures, l'aller-retour entre La-prairie et Saint-Jean. Comme beaucoup des premiers chemins de fer canadiens, la ligne « Champlain and St. Lawrence » était une voie ferrée de portage, un raccourci permettant de relier le Richelieu à Montréal en évitant un parcours de 145 km sur cette rivière. Les lignes minières prirent aussi de l'importance à l'époque. En 1838, la Samson, première locomotive des Maritimes, entra en service entre la mine de charbon de Frood et le quai de Pictou. En 1850, l'Amérique du Nord britannique comptait environ 105 km de chemins de fer, mais grâce à une expansion considérable au cours de la décennie qui suivit, ce nombre fut porté à 3300 km, de sorte qu'en 1860 un ruban d'acier ininterrompu reliait les villes de Sarnia et de Montréal et la côte Atlantique à Portland (Maine). La plupart des compagnies espéraient alors tirer profit du lucratif marché américain, mais n'y parvinrent pas. Elles étaient largement tributaires des sources de financement gouvernementales et des capitaux étrangers, manquaient de clients et étaient confrontées à des ennuis financiers. La plupart des locomotives, telles l'Adam Brown, de type Birkenhead, étaient encore importées. Néanmoins, au cours des années 1850, quelques compagnies canadiennes se mirent à fabriquer leurs propres locomotives pour répondre aux besoins de l'Amérique du Nord. Parmi elles se trouvait la Toronto, première locomotive construite dans l'Ouest canadien, datant de 1853. Les timbres de la série des locomotives ont été dessinés par Ernst Roch, de Montréal. La présentation retenue, qui présente les locomotives de profil sur fond de couleur unie, est idéale pour illustrer la complexité mécanique qui rendait ces véhicules si intéressants. Le principal défi de l'artiste consistait à simplifier les locomotives de façon à produire une impression graphique suffisamment forte, sans sacrifier de détails importants.
Société canadienne des postes. [Communiqué de presse d'un timbre-poste], 1983.

Origine du visuel

Conçu par Ernst Roch

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.