Philacanada - Visite royale - 5 cents 1959 - Timbre du Canada - Valeur des timbres canadiens

Vous êtes : Accueil » Timbres » Valeur » Visite royale - 5 cents 1959

Visite royale - 5 cents 1959 - Timbre du Canada

Visite royale 1959 - Timbre du Canada

Caractéristiques

  • Quantité : 40 360 000
  • Date d'émission : 18 juin 1959
  • Imprimeur : Canadian Bank Note Company, Limited
  • Dentelure : 12
  • Scott : #386

Valeur des timbres Visite royale - 5 cents 1959

La valeur d'un timbre de Visite royale - 5 cents 1959 varie en fonction de sa rareté, son état de conservation, de l'offre et la demande ansi que de plusieurs autres facteurs. Les valeurs affichées dans cette section sont basées sur le marché, les tendances, les enchères et les publications reconnues. Cette section regroupe également des informations concernant les caractéristiques et les erreurs et variétés.

Glisser

VGFVFFDC
Visite royale - 5 cents 1959 0.02 $ 0.04 $ 0.07 $ 1.70 $
VGFVF
Visite royale - 5 cents 1959 0.06 $ 0.07 $ 0.12 $
VGFVF
Visite royale - 5 cents 1959 0.11 $ 0.13 $ 0.24 $

Description

Le grand moment de la visite royale de 1959 a été l'ouverture officielle de la Voie maritime du Saint-Laurent. Cette visite était un événement historique, car beaucoup de villes et de villages accueillaient un souverain régnant pour la 1re fois. Toutes les provinces, ainsi que le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest, figuraient dans l'itinéraire transcontinental du couple royal. Ceci est la 3e émission commémorative de timbres canadiens conçue pour souligner une visite de membres de la famille royale britannique. 3 timbres spéciaux ont été émis en 1939 lors de la visite de feu le roi Georges VI et de la reine Elizabeth, la reine mère. L'autorisation d'utiliser la peinture exécutée par Pietro Annigoni pour la production de ce timbre a été obtenue auprès du London Times, qui détient le droit d'auteur mondial pour les propriétaires de l'ouvre. Deux ans plus tôt, la planche avait été gravée, puis mise de côté en attendant qu'une occasion convenable se présente. Les gens qui ont le sens de l'observation développé repéreront l'année de la gravure, 1957, inscrite en caractères minuscules dans l'angle inférieur gauche du timbre. Dans la peinture originale, la reine, portant la cape de velours bleu, le collier et l'étoile de l'ordre de la jarretière, est debout devant un paysage, près du château de Windsor. Dans le timbre canadien, seule la partie supérieure de cette peinture est reproduite. Le très noble ordre de la jarretière est le plus ancien ordre de chevalerie d'Angleterre. Il a été fondé il y a plus de six cents ans au château de Windsor « pour parer et encourager la vertu militaire avec des honneurs, des récompenses et de la gloire ». Né à Milan, Italie, en 1910, l'artiste, Annigoni a exposé ses peintures dans de nombreuses villes d'Europe et l'on trouve des collections permanentes de ses ouvres dans des musées de Florence et de Milan.

Origine du visuel

D'après une peinture de Pietro Annigoni
Conçu par Harvey Thomas Prosser
Portrait gravé par Yves Baril
Lettrage gravé par John F. Mash

Oeuvre original

Pietro Annigoni, « Reine Elizabeth II » 1956
Fishmongers Hall, Londres, Royaume-Uni

Présentement sur Ebay

Note

Les valeurs affichées dans cette page sont en dollar canadien.

Une erreur est survenue. Veullez réessayer.
Abonnement réussi.

Infolettre
Abonnez-vous à l'infolettre pour recevoir les nouveautés par courriel.